Category

Banque/Assurance

CAMPUS MIELABELO unique partenaire PECB Platinium en Belgique

By | Banque/Assurance, Chimie, Conformité, Direction commerciale, Direction Exploitation, Direction Générale, Gestion de projets, Hospitalier, Industrie, Info Sec, IT, Logistique, Pharmaceutique, Production, Public/Institutions, Qualité, Quartiers Opératoires, Sécurité de l'information, Transports Publics

De plus en plus d’experts du secteur connaissent aujourd’hui PECB (Professional Evaluation and Certification Board – www.pecb.com).

En une dizaine d’années, cet organisme mondial est en effet devenu quasi- incontournable en matière de formation et de certification des personnes pour un large éventail de normes internationales (ex. ISO 9001, ISO 14001, ISO/IEC 20000, ISO 22301,ISO/IEC 27001, ISO/IEC 27005, OHSAS 18001, ISO 22000, ISO 26000 et ISO 28000).  Internationalement reconnu, PECB a gagné une solide réputation d’intégrité, de respect des valeurs et des meilleures pratiques en fournissant cette assurance sur base d’exigences de compétences rigoureuses et internationalement reconnues.

PECB offre une expertise et des certifications dans les domaines comme la sécurité de l’information ou l’IT mais aussi en Business Continuity, Service Management, Quality Management Systems, Risk & Management, Health, Safety et Environnement.

 

Campus Mielabelo, UNIQUE PARTENAIRE PECB PLATINIUM EN BELGIQUE ! 

Depuis sa création, Campus Mielabelo est un partenaire actif de PECB, dispensant de nombreuses formations certifiantes du groupe d’origine canadienne à travers le pays. Aujourd’hui il voit ses efforts récompensés et reçoit la distinction suprême en devenant le seul partenaire Platinium du PECB en Belgique.

 

« Depuis de nombreuses années, nous sentions une demande et un besoin grandissants en termes de formation, c’est pourquoi nous avons créé Campus Mielabelo début 2013.  Aujourd’hui les évolutions culturelles, technologiques ou réglementaires des marchés accélèrent ces besoins.  Je n’en voudrais pour preuve que le boom des certifications autour du RGPD (Règlement général de protection des données) auxquelles nous avons à faire face depuis près d’un an.  Que ce soit en IT ou dans d’autres domaines, la plupart de nos clients et de nos experts internes profitent de formations régulières pour maintenir leur qualité de travail dans un monde économique en constante mutation. Avec PECB nous disposons d’une large palette de formations mais surtout de certifications internationalement reconnues ». Mathieu BRIOL, directeur de Campus Mielabelo.

 

De nouvelles solutions « tout-en-un » en RGPD ou ISO27001

Les feedbacks des formations dispensées entre les deux partenaires permettent une amélioration continue des cours PECB et un contenu sans cesse plus adapté aux besoins nationaux, comme par exemple le RGPD.

L’extension du partenariat avec PECB permet en effet aujourd’hui à Mielabelo d’offrir des packages mêlant Conseil/Accompagnement/Formations dans le cadre de projets de mise en conformité RGPD ou ISO27001 et de répondre ainsi à la demande croissante du marché avec un produit simple et circonscrit.

Cinq raisons de lancer un projet de certification ISO27001

By | Alignement, Banque/Assurance, Chimie, Conformité, Direction Générale, Hospitalier, Industrie, Info Sec, IT, Pharmaceutique, Public/Institutions, Sécurité de l'information, Transports Publics | No Comments

Contexte.

La norme ISO27001 s’est imposée depuis plusieurs années comme LA référence en matière de sécurité de l’information. Cette norme, ainsi que les différents documents qui l’accompagnent (ISO27002, ISO27005, etc.), permet de structurer les efforts en matière de sécurité de l’information, en instaurant la primauté de la gestion de risques dans la réflexion liée à la sélection de mesures de sécurité.

Quels sont les avantages concrets de la mise en œuvre d’un système de management de la sécurité de l’information (SMSI) ‘estampillé’ 27001 ?

  1. Se différencier et créer un avantage compétitif
    Dans le contexte d’un marché où peu de concurrents ont fait l’effort d’investir dans ce type de certification, le précieux sésame peut rapidement se transformer en une arme commerciale redoutable. Bien utilisé, l’argument aidera à marquer la différence avec les concurrents.
  2. Gérer ses risques de manière systématique et inspirer la confiance chez ses partenaires
    L’obtention d’une certification peut constituer un signal d’engagement vers les différentes parties prenantes. La certification ISO 27001 d’une organisation délivre un message fort en direction de ses partenaires, qu’ils soient clients, employés, citoyens ou fournisseurs et contribue ainsi à créer une relation de confiance. Elle démontre :

    • que l’organisation a mis en place des processus efficaces de gestion de la sécurité de l’information
    • que la direction considère la sécurité de l’information comme une thématique importante à laquelle des moyens humains et financiers sont alloués.
  1. Répondre à un besoin ou une exigence de vos clients
    De nos jours, la sécurité de l’information et la protection des données à caractère personnel est devenue un sujet d’actualité. Clients et partenaires peuvent dès lors raisonnablement s’inquiéter du traitement réservé aux informations confiées à leurs prestataires et même, les obliger à adapter leurs procédures. La certification ISO27001 pourrait ainsi se généraliser dans le panel des exigences des acheteurs publics ou privés.
  1. Réduire les coûts de gestion de la sécurité
    La norme ISO27001 instaure le rôle central de la gestion des risques dans l’exercice de sélection des mesures de sécurité. Gérer ses risques de sécurité, c’est tout d’abord les identifier, les évaluer de manière répétable et répétée, décider du traitement à y apporter et sélectionner des mesures de sécurité en adéquation avec l’ampleur des risques identifiés. De par sa structure et les réflexes qu’elle promeut, la norme ISO27001 aide à sécuriser de manière raisonnable et raisonnée les informations et à ne pas surinvestir inutilement dans la protection des données.
  1. Assurer la conformité
    Règlement Général de Protection des Données, normes d’industrie telles que PCI-DSS ou SOX, lois et règlementations (inter)nationales en vigueur… autant d’éléments à prendre en compte pour lesquels une mise en œuvre ciblée d’un SMSI 27001 pourrait permettre d’obtenir une conformité et d’éviter toute amende ou sanction éventuelle.

 

Solutions

Sur le terrain, les consultants de Mielabelo ont notamment la charge de :

  • Implémentation et maintien d’un système de management de la sécurité de l’information ISO 27001
  • Analyse de risque (ISO 27005), analyse d’impact sur la vie privée
  • Plan de traitement des risques et mise en œuvre de mesures de sécurité (ISO 27002)
  • Protection des données à caractère personnel et gestion de la conformité
  • Sensibilisation, formation et sensibilisation vers les différents acteurs impliqués

Que faire face à l’augmentation des cyberattaques ?

By | Banque/Assurance, Chimie, Conformité, Hospitalier, Industrie, Info Sec, IT, Performance, Pharmaceutique, Public/Institutions, Sécurité de l'information, Transports Publics | No Comments

Contexte.

« De nos jours, les médias renseignent régulièrement des attaques, piratages ou fuites de données dont sont victimes de nombreux organismes, tant publics que privés et ce tous secteurs confondus.  Pourtant, ces nombreux événements ne reflètent que la partie visible de l’iceberg du hacking.  Aujourd’hui les grandes organisations comme les petites et moyennes entreprises sont sous la menace de l’exploitation des vulnérabilités techniques inhérentes à tout système d’information.

Le traitement de ces problématiques impose une gestion des vulnérabilités efficace, adaptée au contexte de l’organisation et mise en oeuvre de façon transverse autour des trois piliers que sont le processus, la technologie et les individus :

  • Processus
    Le processus générique de gestion des vulnérabilités s’appuie notamment sur le modèle ITIL et s’intègre avec les autres processus IT existants.
  • L’aspect technologique implique :
    • la mise en place d’un outil de scan permettant d’automatiser les activités de recherche et d’évaluation des vulnérabilités.
    • une veille technologique afin d’être informé rapidement de l’existence de nouvelles vulnérabilités et des correctifs de sécurité associés.
  • Individus
    Souvent négligée, l’implication de tous les acteurs n’en est pas moins indispensable à une approche efficace des vulnérabilités.

    1. Le management doit être informé de la valeur et de l’intérêt du programme afin d’allouer les ressources nécessaires à sa mise en oeuvre.
    2. Les directions métier et le département informatique doivent clairement identifier les impacts opérationnels, budgétaires et logistiques du programme (gestion des priorités, détection des coûts cachés, …).

 

Solutions

Les consultants de Mielabelo mettent en oeuvre ces solutions transverses impliquant processus, technologie et personnes.

Au quotidien, ils assurent :

  • La formalisation de processus de gestion des vulnérabilités, adapté au contexte et aux besoins de l’organisation
  • La sélection d’outils informatiques adaptés au contexte et aux réalités de l’organisation
  • La mise en place de la gestion des vulnérabilités au sein des équipes et la gestion du changement inhérente à ce type de projet
  • La mise en oeuvre d’initiatives transversales et complémentaires telles que la sensibilisation des personnes impliquées et l’intégration de la sécurité dans les projets informatiques

La gestion temps réel des projets d’amélioration par l’Obeya (Lean Management)

By | Banque/Assurance, Chimie, Direction commerciale, Direction Exploitation, Direction Générale, Gestion de projets, Gouvernance, Hospitalier, Industrie, IT, Logistique, Opex, Performance, Pharmaceutique, Production, Public/Institutions, Qualité, Transports Publics | No Comments

Contexte.

Le pilotage des projets, quels qu’ils soient, donne souvent lieu à une structure assez statique se limitant à des réunions de revue d’avancement où les participants ne sont pas toujours tous pleinement concernés et impliqués.  Généralement tenues a posteriori, ces réunions ne disposent que de peu de possibilités de réaction rapide.

 

Solution

Pour suivre efficacement un projet en temps réel, il convient de rassembler les informations du projet et les intervenants dans un même lieu afin de pouvoir prendre rapidement et régulièrement des actions de remédiation. Baptisée « salle Obeya », cet endroit s’inscrit comme un outil classique des approches Lean.   Cette salle de pilotage est une déclinaison intégrée du « visual management » qui a pour objectif d’assurer l’alignement des activités de projet avec les attentes et les besoins des Clients.

Quels sont les rôles d’une salle Obeya ?

  • Créer un espace partagé (avec les acteurs du terrain) où différents indicateurs pertinents sont rassemblés. Elle doit disposer les éléments matériels comme des tableaux fixes ou amovibles, des tableaux papier, …
  • Intégrer le plus clairement possible ce que le Client veut, pas ce qu’on peut lui fournir mais aussi ce dont le Client se plaint et ce qu’il craint.
  • Donner un état de l’attente des objectifs (on y arrivera ou pas?) en quelques indicateurs et tableaux.
  • Permettre, en plus d’un affichage des résultats, une analyse en temps réel des problèmes.

Truffée d’indicateurs du déploiement de la solution en cours et des problèmes rencontrés, la salle Obeya sera donc également un espace de recherche de solutions et de résolutions immédiates.

Ces éléments sont agencés selon trois grandes zones :

  • La zone donnant la cible : on y retrouve les objectifs du projet (stratégiques, financiers, commerciaux, organisationnels, …) qui sont souvent décrits dans un PID ou un «project charter ». On y retrouve aussi la Voix du Client (VoC) càd les attentes spécifiques, quantifiées et précises (ex : Nous devons pouvoir créer un contrat d’assurance en moins de 40 minutes).  De la même manière, on y rassemble des dessins ou des écrans de la solution à implémenter, de manière à garder en tête ce que le Client a demandé de recevoir ;
  • La zone « santé du projet » : on va y présenter des plannings macro (un gantt chart) mais aussi le planning des équipes (qui fait quoi dans les prochains jours). On y place aussi les indicateurs du projet.  Ces derniers doivent être très spécifiques et donner une vision univoque sur la progression du projet ;
  • La zone des problèmes : les projets connaissent généralement des soucis. La puissance de la salle Obeya est justement d’adresser les problèmes en temps réel par les outils du Lean management (analyse des causes, 5 Pourquois, …) et de proposer des remèdes rapides et pragmatiques (kaizen) avant que les écueils ne s’accumulent.

La réalisation pratique ne nécessite pas toujours un local dédié ; des agencements de panneaux peuvent également être prévus.

L’Obeya peut également être supportée de manière numérique par des applications mobiles gratuites, permettant une modification simple et dynamique du statut des activités de projet ou autres.

L’intérêt de l’approche repose sur :

  • Une mobilisation et une participation des intervenants impliqués directement dans la problématique discutée,
  • Un moment court (15 minutes) de réunion, à fréquence rapide (quotidienne), pour adresser les problèmes du moment,
  • Une discipline d’équipe qui crée un rituel de concertation et d’échange, facilitant la transformation.

Transformation digitale de la Supply Chain

By | Banque/Assurance, Chimie, Gouvernance, Hospitalier, Industrie, Logistique, Opex, Performance, Pharmaceutique, Transports Publics | No Comments

Contexte.

Des chaussures livrées « next business day », cela n’étonne aujourd’hui plus personne ! Notre mode de vie s’accélère et le monde de la logistique et de l’approvisionnement doit pouvoir suivre ce rythme.

De réelles opportunités logistiques existent aujourd’hui, rendues possibles par la technologie et notamment par l’apparition des objets connectés.  Si quelques initiatives voient le jour (cf. lien youtube sur UPS et chronodrive), les retours sont mitigés : 5% des entreprises ayant mis en œuvre ces technologies, seulement, se déclarent « Très satisfaites » (enquête Infor / GT Nexus 2016).

Pourquoi un tel constat ?  Bien souvent, ces déploiements d’objets connectés ne se font que sous un angle technologique, une perspective trop étroite pour créer une valeur ajoutée réelle pour l’entreprise.

 

Solutions

Mielabelo a bâti un cadre d’analyse et de réflexion permettant aux décideurs de choisir les projets les plus attractifs pour améliorer la performance de leur organisation :

  • Quel est le domaine d’application ? Pour quels segments de clients, dans quelles régions, pour quels canaux, pour quels produits, etc. ?
  • Quels sont les bénéfices visés ? Gérer en temps réel, renforcer la transversalité entre les acteurs, améliorer la performance et la compétitivité, accroître la traçabilité et la visibilité, renforcer la relation Client, permettre aux objets connectés de prendre des décisions, etc. ?
  • D’où partons-nous ? la culture de notre organisation, nos compétences, notre maturité technologique et organisationnelle, notre capacité à gérer de gros volumes d’informations variées changeant rapidement, etc. ;
  • Comment mettre en œuvre cette transformation ? Changer le business model, proposer une nouvelle valeur ajoutée au Client, créer des partenariats, transformer notre fonctionnement et nos équipes, etc. ;
  • Quelle est notre feuille de route ? Les quick-wins potentiels, le degré de « customisation » nécessaire, le programme de transformation (organisation, processus, compétences), etc.

En pratique, Mielabelo intervient avec une démarche Top-Down permettant à la Direction de :

  • Revisiter le business model pour identifier la valeur réelle à créer,
  • Aligner l’écosystème digital pour répondre aux besoins et aux objectifs,
  • Adapter/Créer le modèle de fonctionnement cible,
  • Définir le modèle de gouvernance de la transformation digitale (données, sécurité, compétences, etc.),
  • Décliner le modèle en initiatives pilotes, par petits pas, sur le terrain et avec les équipes,
  • Accompagner le changement et former le personnel.

Cette approche a d’ailleurs été présentée au salon « Transport & Logistique » de Liège en mai 2017 avec la collaboration de l’ABCAL (www.abcal.org) et de Logistic in Wallonia (www.logisticsinwallonia.be).

Application Continuity Assessment @ BNP Paribas Fortis

By | Banque/Assurance, Continuité/Gestion des risques, Direction Générale, Info Sec, IT | No Comments

Contexte

Les banques domestiques d’importance systémique sont les institutions dont la cessation des activités (suite à une faillite ou désastre technique par exemple) pourrait mettre en danger l’économie du pays tout entier.

Identifiés par la Banque Nationale de Belgique, ces huit* EIS belges (établissements d’importance systémique) font l’objet d’une surveillance étroite et se doivent d’observer des règles strictes imposées par les organes régulateurs. Parmi ces obligations, il leur est notamment demandé d’augmenter la maturité de leur système de management de la continuité des activités.  Ceci implique non seulement les processus métiers critiques, mais également les actifs informatiques soutenant ceux-ci.

BNP Paribas Fortis a fait appel à Mielabelo pour l’accompagner dans le respect de ses obligations de résilience imposées par la BNB.

* BNP Paribas Fortis, KBC Group, ING Belgique, Belfius Banque, Euroclear, The Bank of New York Mellon, Axa Bank Europe, et Argenta.

 

Solution

Dans le cadre d’une mission continuité informatique, Mielabelo met notamment en œuvre un « application continuity assessment » (évaluation de la continuité des applications). En pratique, il s’agit d’un questionnaire, servant de support à une réunion avec les différents responsables de chaque application (représentants métier, analystes, développeurs, support deuxième et troisième ligne, architectes, continuité métier et continuité IT).

Les buts sont les suivants :

  • Remise en question du BRTO : le BRTO est le temps de recouvrement minimal demandé par le métier, suite à un désastre ou une interruption de fonctionnement de l’application. Cependant, le métier ne se rend pas toujours compte du coût d’implémentation et de maintien d’une solution de continuité IT.
  • Etablissement du RTO : Le RTO est le temps de recouvrement que l’IT s’engage à respecter. Celui-ci peut être très différent du BRTO. En effet, l’IT sait qu’avant de restaurer la dite application, il y a toute une série d’actifs IT à restaurer, tels que le réseau, le mainframe, les bases de données …
  • Accord IT-métier sur la continuité : après échange d’information de part et d’autre (exigences métiers, prérequis IT…), les deux parties se mettent d’accord sur un RTO réaliste.
  • Analyse de la solution de continuité : Au vu du RTO décidé de commun accord entre le métier et l’IT, la solution de continuité implémentée est analysée. Celle-ci peut être soit surdimensionnée par rapport au besoin, et pourra donc être remplacée par une solution moins coûteuse. Si la solution est sous-dimensionnée, un plan de mise à niveau sera mis au point.
  • Revue à 360° de la documentation : Une revue complète de toute la documentation sera également faite, des différents schémas architecturaux à l’inventaire des actifs, les plans de continuité, les recommandations du groupe en la matière, les contacts critiques…

 

Résultats

Cette évaluation, réalisée chaque année a pour objectif :

  • D’avoir une vision complète et précise sur les actifs informationnels critiques ainsi que leur solution de continuité ;
  • De rétrograder la criticité d’un certain nombre d’applications, et ainsi faire baisser les coûts de maintenance de leur solution de continuité ;
  • De s’assurer que chaque application dispose bien d’une solution de continuité adaptée

 

Sur le terrain, les consultants de Mielabelo ont notamment la charge de :

  • Implémentation et maintien d’un système de management de la continuité conforme à la norme ISO 22301
  • Analyse d’impact métier
  • Planification et mise en œuvre de plans de gestion de crise, plans de continuité des activités et plans de recouvrement suite à un désastre
  • Coordination de migration de datacentres
  • Formation des différents acteurs impliqués